accueil

Oseriez-vous vous activer?

En 2003, le thème du colloque pédagogique de l’APPAC était « Cap sur la réforme ». À l’époque, le ministère de l’Éducation poursuivait sa réforme de l’enseignement au collégial et les techniques administratives étaient ciblées pour amorcer ce tournant.

L’exécutif de l’APPAC avait alors courtisé le Cégep Limoilou pour être le collège hôte du colloque. À ce moment, Daniel Trudel (un collègue et ami) et moi avions sauté à pieds joints sur l’invitation et avions accompagné l’APPAC dans l’organisation du colloque. Et sans vouloir nous vanter, ce colloque détient toujours le record de participation!

Après une année à travailler avec des personnes engagées, la rupture s’annonçait pénible. C’est alors que l’exécutif m’a tendu la main et on m’a offert de me joindre à l’équipe. Depuis ce temps, j’ai eu le privilège de collaborer avec des personnes d’une générosité extraordinaire. Des personnes engagées et professionnelles qui n’hésitent pas à mettre leurs compétences et leur disponibilité au service de notre collégialité.
S’engager dans l’APPAC, c’est se donner la chance de vivre une aventure professionnelle et humaine captivante, tout en contribuant à l’avancement de notre profession. Il va sans dire, une telle implication peut exiger un investissement de temps. Mais cet investissement se fait à la hauteur de votre volonté et l’APPAC ne rejette aucune proposition d’aide, qu’elle soit ponctuelle ou sur une base plus permanente.
Je dois vous avouer que nous sommes actuellement en période de recrutement et que nous avons un réel besoin de volontaire pour nous aider à poursuivre l’aventure. Je vous invite donc à communiquer avec moi si l’aventure vous intéresse. Je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et qui sait, vous pourrez joindre l’équipe. Il convient de mentionner que votre implication est sur une base de bénévolat, mais les dépenses engagées dans l’exercice de vos fonctions sont entièrement remboursées par l’APPAC. En règle générale, les directions des études et les organisations scolaires collaborent bien et mettent tout en œuvre afin que les contraintes occasionnées par une telle implication ne nuisent pas à votre mandat principal, c’est-à-dire, vos activités d’enseignements.

Personnellement, ce colloque sera mon dernier à titre de président de l’APPAC. Je crois qu’il est temps de passer le flambeau à la nouvelle génération d’enseignants. Je suis cependant disposé à demeurer au sein de cette belle équipe afin d’assurer une continuité et d’aider à poursuivre l’œuvre de l’APPAC. Avis aux intéressés, le poste de président est libre!

Alors, oserez-vous vous activer et vous joindre à l’équipe?


Réal Petitclerc, président

Association professionnelle des professeurs et professeurs d'administration au collégial